Accueil du site > Qui sommes-nous ? > Nos publications

Nos publications

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La République des Idées publie chaque année, en partenariat avec les Editions du Seuil, une dizaine d’essais à la fois courts et informés. Chacun de ces essais fait le point sur une question centrale de l’actualité et attire l’attention sur un problème émergeant du monde contemporain. Ils sont rédigés par des personnalités intellectuelles et des experts de premier plan.

La République des idées édite également « La vie des idées », une lettre d’information mensuelle sur la vie intellectuelle internationale. Sa vocation est de rendre compte des différents débats d’idées en donnant au lecteur les moyens de se repérer dans les réflexions et controverses étrangères.

Autour de ses thèmes de travail et de ses publications, La République des Idées organise régulièrement des colloques et des séminaires, en France et à l’étranger, réunissant auteurs, experts et décideurs permettant de mieux articuler les préoccupations des uns et des autres. Ces contributions visent aussi à enrichir le débat public sur les questions abordées en favorisant des angles d’approche innovants.




Dernières publications :
Sortir du monde thermo-fossile

La dynamique de la société « hyper-industrielle » est-elle compatible avec l’urgence écologique ? Les gains d’efficacité considérables mis en œuvre par la machine industrielle ne suffiront pas à enrayer la catastrophe écologique qui menace.

Modération et censure

Depuis l’avènement de l’internet grand public dans les années 1990, le web a été perçu comme un outil au service de la liberté d’expression. Mais face à la montée de la désinformation et des discours de haine, une régulation nouvelle se met en place.

Alors que le féminisme est plus que jamais nécessaire, il est malmené de toutes parts. D’un côté, des pseudo-radicalités instruisent le procès d’un « féminisme blanc » qui irait d’Olympe de Gouges à aujourd’hui. De l’autre, une mouvance de droite et d’extrême droite instrumentalise le féminisme dans une perspective identitaire, nationaliste et raciste.



haut de page